Benoit AUGUEUX Triathlète Longue distance

09/05/2012

Un tristar pas comme les autres...

posté à 08h52

Le Tristar de Cannes s'annonçait sympa, il l'a été.

Beaucoup en ont déjà parlé, la natation ayant été annulée à cause des conditions climatiques, je me permettrai juste de donner mon avis sur cette décision : l'organisation a su prendre ses responsabilités et prendre la bonne décision. Cela n'a pas du être facile pour eux. Le but n'est pas de mettre notre intégrité physique et notre santé en danger sur des épreuves sportives.

Nous avons donc fait une petite course à pied de 800m façon pingouins en combinaison de natation pour rejoindre le parc de transition.

Devant moi s'échappent 5 personnes Romain et Fontana aux avants postes puis 3 étrangers. Je parviens à rapidement rejoindre ce groupe de 3. 20km plus tard c'est Olivier Marceau qui nous rattrape. Il tente de s'échapper mais malheureusement le groupe est muselé, toute tentative sera vaine et c'est vraiment dommage. Nous rattrapons ensuite Fontana au 70èkm.

Le groupe reste toujours malheureusement muselé et nous savons tous que de la 2è à la 7è place, tout se jouera en course à pied.

Nous rejoignons donc ensemble le parc pour T2 et j'en sors bon dernier. C'était les vacances : j'ai fait un peu de camping dans l'aire de transition.

Je pars ainsi 7è, je remonte 6è au bout de 3 km puis 5è au 5è km. Mes jambes me donnent des signes très inquiétants de fatigue et de tiraillements. Je relâche légèrement l'allure pour tenter de conserver ma place. C'est alors que le 6è revient sur moi. Nous restons au coude à coude jusqu'au 8è km.... Jusqu’à ce que la foudre s'abatte sur moi : arrêt net. Une double crampe me stoppe aussitôt : Une crampe quadriceps et Ischios en simultané. Je tente de l'étirer devant elle empire derrière, je la tire derrière, elle revient de plus belle par devant. Ce petit jeu dure environ 2 à 3'.
Une fois partie, il ne me reste plus qu'a rallier l'arrivée en mode footing.

Bravo à Romain pour sa course menée de façon très intelligente. En creusant l'écart à velo il n'a pas été muselé à vélo et a pu partir avec une avance confortable à pied

 

Article Trihebdo de la course


Autre news:
04/09/2012 : Embrun... et après????
27/07/2012 : DNF à l'Alpe : des pistes d'explications....
04/07/2012 : Victoire à Dijon dans la sueur .... et le sang (âmes sensibles s'abstenir)
05/06/2012 : Troyes : en vrai gentleman...
10/04/2012 : 3 trails = 2 victoires et .... une entorse!
25/01/2012 : Pour une fois...
12/12/2011 : Les systèmes d'hydratation ont fait de gros progrès!
08/12/2011 : Pour passer le temps!
03/11/2011 : FOIL tastique.....
03/10/2011 : Carbone cassé, c'est plus forcément la fessée...


» Consulter les archives

RSS